Maeva-San

Blog de fanfictions sur le fandom Fairy Tail   ...

    Je commence à voir la fin de Masculinement Fille... j'auras au moins fini une longue histoire dans ma vie xD (26/10/2017)

  • 127259 visits
  • 1 article
  • 0 hearts
  • 31228 comments

  Au revoir, Skyrock        03/05/2013

   Au revoir, Skyrock        
 
A dans quelques années, peut-être ?
 
   Au revoir, Skyrock        

(Compte : PAINFULSTEPS)
 

Les histoires disponibles sur Wattpad :
 
   Au revoir, Skyrock        
 
"Lui, c'est Kim."
 
En plus d'avoir un diminutif pas franchement féminin, Kimberley David se coiffe et s'habille comme un garçon. Cette apparence lui vaut les moqueries de ses camarades de classe, mais la jeune fille n'en démord pas sur son style vestimentaire quelque peu insolite.
 
Son plus grand ennemi : Julien Arnet, voisin de table craint par toutes les têtes de turc du Châtelais. Pendant que Kimberley rêve de se retrouver dans les bras de son meilleur ami, Adam, Julien passe ses journées à humilier l'adolescente pour se distraire.
 
Leurs débuts catastrophiques semblent les séparer à jamais, jusqu'à ce qu'ils se découvrent l'un l'autre à la lumière du jour ; jusqu'à ce qu'ils apprennent la vérité sur l'apparence de Kim et sur le comportement de Julien, pas vraiment le rebelle tyrannique qu'il veut bien laisser paraître.
 
#248 dans la catégorie ROMAN POUR ADOLESCENTS le 21/08/2017
 
TW (TRIGGER WARNING) : L'histoire utilise un langage violent et traite de mutilation (mention légère) et d'abus physiques (parfois consentis, parfois non)
 
   Au revoir, Skyrock        
 
Il l'appelle.
 
Tous les jours.
 
 #6 DANS LA CATÉGORIE NOUVELLES le 08/08/2017.
 
   Au revoir, Skyrock        
   
(La faute sur "Fransisco" est volontaire.)
 
Il n'est pas rare qu'une femme demande à son interlocuteur de l'observer droit dans le blanc des yeux plutôt que par l'intermédiaire de sa poitrine.
 
De la plupart des femmes qui ont partagé sa vie (grand-mères et génitrice comprises), Liang Feï ne connait que la rondeur du giron. Ce n'est pas faute, pourtant, d'imaginer chaque jour un peu plus la profondeur de leur pupille sans jamais oser relever le menton du décolleté.
 
Bien sûr, il fallait que cette actrice du petit écran essaie de se suicider pour venir bouleverser ses habituels matages de nichons pas vraiment désirés. Depuis qu'il a croisé ses iris vairons, le surnommé Liang Liang n'a plus qu'une idée en tête : sauver la belle Andy d'une mort certaine. En principe, il suffit juste d'éviter qu'elle n'emprunte l'un des nombreux taxis inondant les routes de San Francisco...